Mon parcours

 

Né le 12 mai 1956 à Thonon les Bains, j'ai effectué mes études secondaires au collège Jean Jacques Rousseau et au lycée de la Versoie à Thonon. J'ai fait ensuite mes études universitaires à Lyon, à la faculté de droit puis à l'institut d'études politiques.
De 1980 à 1988 j'ai été le collaborateur du député haut savoyard Jean Brocard, Vice-Président de l'Assemblée Nationale. Ensuite j'ai occupé jusqu'en 1995 un poste de chargé de mission au conseil régional Rhône-Alpes. C'est durant cette période que j'ai  publié un ouvrage " tout savoir sur la Région "
Le 23 juin 1995  je suis devenu Maire de Thonon les Bains, ville où j'ai été réélu en 2001 et en 2008.
Conseiller Général de la Haute Savoie, canton de Thonon Ouest, jusqu'en 2011 j'étais également Vice-Président du Conseil Général de la Haute-Savoie.
Très impliqué dans les démarches intercommunales, je préside plusieurs syndicats intercommunaux : le STOC ( syndicat de traitement des ordures du Chablais ), le SIBAT ( syndicat intercommunal des bus de l'agglomération de Thonon ), le SERTE ( syndicat d'épuration et d'incinération des régions de Thonon et Evian ).
Je suis également 1er vice président du SIAC ( syndicat intercommunal d'aménagement du Chablais ) qui regroupe 62 communes.
A la suite de la restructuration et du regroupement des hôpitaux d'Evian et de Thonon, j'ai accèdé à la présidence du conseil d'administration de la nouvelle structure " les hôpitaux du Léman ".
Je suis marié et père de deux enfants.

Pourquoi un blog ?

Lorsque les premiers blogs sont apparus je n’ai pas accroché tout de suite, j’ai pensé qu’il ne s’agissait que d’un simple phénomène de mode éphémère. J’ai quand même suivi ce phénomène, jusqu’à être convaincu de leur utilité aujourd’hui.
En tant qu’homme public, Maire et Conseiller Général, au fil de mes rencontres, je peux échanger quotidiennement avec un grand nombre de personnes. Mais aujourd’hui, je souhaite aller plus loin afin d’établir avec les internautes, en tant que citoyen, un dialogue ouvert et permanent.
C’est ce que je trouve particulièrement intéressant dans cette démarche.
Bien sûr, chacun étant invité à s’exprimer librement, ce dialogue devra être constructif et respecter certaines règles. Aucun propos allant à l’encontre des lois de la République ne sera accepté pas plus que les insultes ou les propos à caractère violent.